La chute et les hématomes : causes, conséquences, solutions

Le vieillissement fragilise la personne âgée et la station debout,la marche et l’équilibre sont instables. Ceci accumulé à d’autres facteurs peut provoquer la chute.

En effet, les chutes surviennent habituellement lors des activités quotidiennes, que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

Quelques chiffres

  • Près d’une personne âgée sur 2 chute à son domicile (jardin, cuisine, douche)
  • Les femmes tombent plus que les hommes
  • Les victimes de chutes à l’extérieur ont tendance à être des hommes et d’un âge plus jeunes que les victimes de chutes en intérieur
  • La chute est la 3ème cause d’admission en hôpital
  • La chute est la première cause d’accidents mortels chez les seniors: 12 000 décès par an sont liés à une chute.
  • 30% des personnes âgées chutent au moins une fois par an soit environ 2 millions de personnes.
  • 30 à 40 % des personnes âgées hospitalisées pour chute entrent en maison de retraite dans les 6 mois suivant la chute car elles ne peuvent plus retourner chez elles
  • 1 chute sur 2 a lieu à domicile lors d’activités quotidiennes.
  • Le coût des chutes des personnes âgées est estimé à 2 milliards d’euros pour les collectivités
  • La moitié des personnes âgées qui restent plus d’une heure par terre décèdent dans les 6 mois.

Il existe 3 types de chutes :

  • Lourde : perte de verticalité rapide associée à un choc
  • Molle : lorsque la personne se retient (à un meuble, par exemple)
  • Syncopale : lors du perte de connaissance

Les causes des chutes

Facteurs liés à l’âge, à la maladie (pathologies spécifiques) et aux troubles moteurs

  • La dépression
  • Vieillissement des muscles qui s’atrophient et des articulations qui se raidissent ou arthrose
  • Vieillissement du système nerveux : diminution de la sensation de perception du sol et ralentissement de l’influx nerveux
  • Baisse des sens et capacités sensorielles : perte de la vue et de l’ouïe 
  • Les maladies cardiovasculaires : baisse de tension
  • Les effets indésirables de médicaments (au dessus de 3 ou 4 médicaments)
  • La maladie de Parkinson ou d’Alzheimer
  • L’anémie ou le diabète
  • Les vertiges et troubles de l’équilibre
  • Les pertes de repères, troubles cognitifs, la fatigue et la faiblesse
  • La dénutrition, la déshydratation et les carences en vitamines
  • L’hypotension orthostatique : baisse de la pression artérielle lorsque la personne change de position trop rapidement.

Facteurs liés à l’environnement

Avec le temps, le domicile peut devenir hostile. Par ailleurs, lorsque l’on modifie l’environnement de la personne âgée, le risque de chute augmente.

  • Planchers inégaux
  • Seuils au changement de pièce
  • Objets au sol : tapis, chaussures non rangées, fil électrique, chat…
  • Sol glissant : sol humide, trop ciré
  • Lit, fauteuil ou wc de hauteur non adaptée
  • Mauvais éclairage

Les facteurs liés à l’habillement 

  • Les moments de l’habillage/deshabillage ainsi que le chaussement/déchaussement constituent des phases de risque
  • Des chaussures et chaussons non adaptés

L’aide d’un tiers ou la position assise limiteront les risques de chute lors du retrait de vêtement

Les conséquences de la chute

  • Ttraumatiques : douleurs, fractures (col du fémur dans 5% des cas mais aussi poignets et côtes), plaies, contusions, hématomes…
  • Psychologiques :  perte d’autonomie, peur de rechuter (syndrome post-chute) qui entraîne à la fois une désadaptation posturale et une réduction des activités ainsi qu’une potentielle régression psycho-motrice;
  • Socialesréduction des activités qui se traduit par un repli sur soi et donc un renoncement progressif à sa vie sociale

Les hématomes et ecchymoses

Les ecchymoses, aussi appelées contusions, proviennent de la rupture des vaisseaux sanguins suite à une lésion cutanée. Le sang coule des vaisseaux sanguins brisés et se propage dans les tissus environnants.

Elles sont fréquentes et tout à fait bénignes dans 95 % des cas. Les personnes âgées y sont particulièrement sujettes, car leur peau est plus fine et transparente, ce qui fragilise les vaisseaux sanguins.

Les hématomes sont des épanchements sanguins qui se produisent dans un organe, dans la paroi d’un muscle ou de l’abdomen. Ils sont donc invisibles au début, mais peuvent apparaître à la surface de la peau avec le temps.

De plus la peau perd son élasticité et ses couches de graisses : elle se répare alors moins facilement. Parfois, l’exposition au soleil peut aussi être à l’origine de la fragilisation des vaisseaux sanguins.

Après une chute, les ecchymoses et hématomes peuvent être favorisés par :

  • Une carrence en vitamine C et D
  • Certains médicaments favorisent la formation d’hématomes (anticoagulants et médicaments pour le cœur)
  • Le surpoids

Le traitement des hématomes

En règle générale, les ecchymoses et les hématomes sont bénins et ils guérissent spontanément en quelques semaines. Les hématomes peuvent mettre plusieurs jours ou même jusqu’à un mois avant de disparaître.

  1. Appliquer de la glace (à emballer pour éviter une brûlure) directement après le choc.
  2. Garder le membre levé
  3. Ne pas bander la blessure
  4. Mettre des compresses d’eau tiède 48h après la blessure pendant 20 min chaque jour
  5. Eviter aspirine et anti-inflammatoires
  6. Prendre des suppléments en vitamines C et K
  7. Avoir des apports en minéraux : fer et zinc
  8. Manger des aliments contenant des bioflavonoïdes (oranges, sesame, betterave, banane…)

Prévenir la chute

Avant la chute :

  • Il faut voir si l’environnement est un risque
  • Au niveau médical : quels sont les facteurs de risque de la personne âgée
  • Avoir une alimentation saine avec une bonne hydratation : apports alimentaires de 1800 kcal pour une femme et 2000 kcal pour un homme
  • Maintenir une activité physique régulière de 30 minutes par jour minimum pour préserver les réflexes et les muscles (des programmes de sport existent en EHPAD)

Après la chute :

Se relever après une chute

  1. Pliez une jambe pour rouler sur le côté
  2. Retournez-vous sur le ventre
  3. Mettez-vous en position de « chevalier » : un genou à terre, l’autre jambe tendue
  4. Puis à 4 pattes
  5. Hissez-vous en vous tenant à une chaise ou à une rampe

Les critères de causes des chutes à noter sont :

  • L’heure de la chute
  • Le lieu de la chute
  • La tenue vestimentaire au moment de la chute
  • L’état de l’environnement : meubles au sol, tapis etc
  • L’état de la personne âgée : urine sur le sol, désorientation, douleur, trouble de la parole…
  • Les circonstances de la découverte : la personne âgée est au sol depuis combien de temps ?

Pour conclure : en cas de chute chez une personne âgée, un avis médical s’impose. Même si la victime a pu se relever et qu’elle se sent mieux, elle doit consulter un médecin. Ainsi, elle pourra expliquer la chute pour vérifier qu’elle n’est pas blessée et que cela n’est pas le signe d’une maladie.

Pour en savoir plus sur les chûtes, consultez notre article  

En recherche de solution pour un proche en maison de retraite, consultez nos spécialistes au 04 72 69 89 09 ou sur www.ascelliance-retraite.fr

 

About

View all posts by

3 thoughts on “La chute et les hématomes : causes, conséquences, solutions

  1. Hi there! This article couldn’t be written any better! Going through this
    post reminds me of my previous roommate! He constantly kept talking about this.
    I’ll send this article to him. Fairly certain he’ll have a
    great read.

  2. Superb post however , I was wanting to know if you could write a litte more on this topic?
    I’d be very thankful if you could elaborate a little bit further.
    Bless you!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *