LES POIVRONS POUR LUTTER CONTRE LE PARKINSON

poivron et parkinson

D’après une étude menée sur 490 personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson nouvellement diagnostiquées et 644 personnes âgées non atteintes de la maladie de Parkinson, la consommation de poivrons permet de réduire les risques de maladie de Parkinson.

La famille des Solanacées comme les poivrons, les tomates, les aubergines et les pommes de terre est composée naturellement de nicotine. Des recherches ont mis en évidence le lien entre la consommation de tabac et son effet protecteur sur la maladie de Parkinson.

Le poivron plus que tous les autres solanacées permet de réduire ce risque : consommer du poivron plus de 2 à 4 fois par semaine permettrait de réduire de 30% le risque de maladie de Parkinson.

Cependant elle indique également que ce constat doit être confirmé par d’autres études.

Si l’un de vos proches est atteint de la maladie de Parkinson, et que le maintien à domicile n’est plus possible, il faut peut être envisager une entrée dans une maison de retraite ; consultez nos spécialistes !

About

View all posts by

One thought on “LES POIVRONS POUR LUTTER CONTRE LE PARKINSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *